Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La communauté francophone et acadienne du Nouveau-Brunswick a-t-elle des institutions de santé comme elle en a le droit?

C’est devant plusieurs partenaires et alliés qu’Égalité santé en français a fait un compte rendu de la situation actuelle concernant leur poursuite envers la Province du Nouveau-Brunswick pour son non-respect de l’article 16,1 de la Charte canadienne des droits et libertés et de la Loi reconnaissant l’égalité des deux communautés linguistiques officielles au Nouveau-Brunswick. Une poursuite qui a commencé en 2017 et qui depuis est ralentie par la Province qui ne fait que trouver des subterfuges pour empêcher la communauté acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick de se faire entendre devant les tribunaux. L’enquête au préalable qui devait avoir lieu du 16 au 18 mai prochain est reportée. La raison est que la Province a décidé de remettre la cause à un bureau d’avocats externe, ce qui va grandement retarder le processus. Nous soupçonnons le gouvernement de vouloir retarder le processus dans le but de retirer à la communauté francophone et acadienne la gestion des services qui sera transférée au privé, de s’inquiéter le président d’Égalité santé en français, Dr Hubert Dupuis.

Rappelons qu’en 2010, la Province du Nouveau-Brunswick avait signé une entente hors cour avec l’organisme. Cette entente permettait entre autres, le rattrapage pour réduire l’inégalité des services de soins de santé entre les deux communautés linguistiques. L’écart s’accentue de plus en plus au lieu de se réduire comme entendu. Ce n’est certainement pas avec le plan de santé de la ministre Shephard qui ne parle que d’un réseau d’excellence, et par la privatisation de la gestion des services de santé vers Médavie qui s’accentue, que la communauté francophone et acadienne recevra les services de santé auxquels elle a droit. Nous sommes profondément inquiets par le recul que semblent prendre les droits de la communauté francophone et acadienne du Nouveau-Brunswick et ce recul se fait ou se fera sentir dans plusieurs secteurs, pas seulement en santé, de soutenir le président Dr Hubert Dupuis.

Égalité santé en français ne baisse pas les bras, bien au contraire! L’appui officiel de 16 organismes du Nouveau-Brunswick dont entre autres, celui de l’Association francophone des municipalités du N.-B. ainsi que de nombreuses rencontres avec des groupes d’intérêts viennent renforcir le sentiment que la communauté francophone et acadienne est de plus en plus inquiète et que nous devons agir! La poursuite qui dure depuis maintenant plusieurs années engendre beaucoup de frais juridiques. L’organisme entame donc une campagne de financement à l’échelle provinciale et invite la communauté francophone et acadienne à donner via leur site Web www.egalitesante.com

Infolettre

Inscrivez-vous

Égalité Santé en Français © 2022. Tous droits réservés.