Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Dieppe, le 7 juillet 2022— Égalité santé en français N.-B. inc. (Égalité Santé) a dénoncé depuis 2015 la centralisation des prises de décisions au sein de la régie Vitalité et la perte de pouvoirs du Conseil d’administration en faveur de la direction générale, l’employée de la ministre de la Santé, sous l’argumentaire de l’opérationnel. Égalité Santé a aussi à maintes occasions souligné le climat toxique et l’omerta exercée par les directions générales sur le personnel depuis 2015.

Les gouvernements successifs, libéral et conservateur, ont permis que s’installe ce climat malsain dont il était question dans la lettre publiée dans l’édition du 4 juillet de l’Acadie Nouvelle.

Égalité Santé soutient la demande d’une étude indépendante externe sur le climat de travail au sein du réseau Vitalité et surtout sur le secteur des Ressources Humaines et du personnel médical.

Il faudra plus que corriger le climat de travail au sein du réseau pour qu’il devienne fonctionnel et qu’il retrouve la crédibilité qu’il avait avant 2015. Le tout sera progressif mais il faudra établir :

  • Une gouvernance et une gestion de proximité par le retour d’une vraie direction locale avec de vrais pouvoirs. La population a demandé ceci lors des consultations publiques pour le Plan de santé mais elle a eu comme seule réponse : un simulacre de direction locale sans pouvoirs et sans budget. La direction des activités hospitalières n’est qu’un étage bureaucratique de plus;
  • Un conseil d’administration (CA) dont tous les membres sauf les membres d’office sont élus par la population et redevable à celle-ci. Une présidence du CA choisie par les membres élus du CA;
  • Une direction générale choisie par le CA et redevable à celui-ci en étant l’employée de la régie et non de la ministre de la Santé.
  • La direction générale devra rendre compte de sa gestion au CA lors de rencontres publiques. Fini le temps des fermetures de services sans que le CA ait son mot à dire!
  • Des réunions mensuelles publiques en présentiel et diffusées en direct sur le web. Le réseau doit favoriser les interventions et la contribution de la population et non se cacher derrière cette exigence de l’envoi des questions 10 jours avant la rencontre comme ont vécu les maires du Restigouche en juin dernier!
  • Les membres du CA devront se doter de moyens pour consulter la population qui les a élus;
  • La mission du CA sera de fournir les meilleurs services de soins de santé à la population qu’elle dessert en tenant compte que la communauté linguistique francophone et acadienne a droit à l’égalité des soins de santé qui sont offerts dans la régie de la communauté linguistique anglophone (Horizon);
  • Le CA devra s’assurer que la ministre de la Santé et le ministère de la Santé mettent en place deux réseaux d’Excellence en santé et non « A Network of Excellence » comme proposé dans le Plan Shephard!

Oui, pour une étude sur le climat mais lorsque nous avons un cancer, il faut l’enlever et le traiter!

Infolettre

Inscrivez-vous

449, rue Chartersville
Dieppe (Nouveau-Brunswick)
E1A 5H1 Canada

T. 506 852.8885

Égalité Santé en Français © 2022. Tous droits réservés.